top of page

Axe 2

Maladies inflammatoires intestinales

Image13.jpg

Caractérisation des interactions des cellules EGC-T et rôle dans la récurrence de la maladie

Philippe Naveilhan.jpg

Résumé graphique

resumé graphique.JPG

Le système nerveux entérique (SNE) composé de neurones et de cellules gliales entériques (CGE), joue un rôle essentiel dans l'homéostasie du système gastro-intestinal. Les neurones sont connus pour leur rôle dans la transmission de l’information, mais les CGE ont également un rôle très important dans la communication intercellulaire.

De récentes études indiquent qu’une bonne communication entre les CGE et les cellules du système immunitaire serait déterminante pour maintenir l’homéostasie au sein de la paroi digestive. Les interactions neuro-immunes seraient notamment critiques en cas de maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI) comme la maladie de Crohn.

Dès lors, il est important de comprendre les mécanismes et les conséquences des interactions LT/ CGE. En particulier, nous étudions:

  • l’impact de l’adhésion de LT sur les CGE sur les phénotypes gliaux et lymphocytaires

  • l’impact de molécules d’adhésion sur la formation des plexites

  • l’utilisation des plexites comme marqueurs de récurrence post-opératoire chez les patients atteints de la maladie de Crohn.

Présentation du projet

Colon rat.jpg

A gauche, Interactions entre lymphocytes T et cellules gliales entériques in vitro (Vidéo obtenue par holotomographie). A droite, ganglions myentériques (GMy) et sous-muqueux (GSM) (micrographie obtenue par tomographie en cohérence optique plein champ).

Chercheurs / Cliniciens

Philippe Naveilhan.jpg


Philippe Naveilhan
 

+33 2 40 41 29 74
philippe.naveilhan@univ-nantes.fr


Arnaud Bourreille
 
+33 2 40 08 31 52
arnaud.bourreille@chu-nantes.fr

Isabelle Neveu.jpg


Isabelle Neveu
 

+33 2 40 41 29 74
isabelle.neveu@univ-nantes.fr


Guillaume Meurette
 
guillaume.meurette@univ-nantes.fr

ITA

Tony Durand.jpg


Tony Durand

+33 2 40 41 29 50
tony.durand@univ-nantes.fr

Etudiants

catherine le berre.jpg


Catherine Le Berre
 
catherine.leberre@univ-nantes.fr

Collaborateurs

Kulmira Nurgali, Melbourne, Australie

Publications

Pabois, J., Durand, T., Le Berre, C., Gonzales, J., Neunlist, M., Bourreille, A., Naveilhan, P., Neveu, I., 2020. T cells show preferential adhesion to enteric neural cells in culture and are close to neural cells in the myenteric ganglia of Crohn’s patients. Journal of Neuroimmunology 577422. Link

 

Belarif, L.*, Danger, R.*, Kermarrec, L.*, Nerrière-Daguin, V., Pengam, S., Durand, T., Mary, C., Kerdreux, E., Gauttier, V., Kucik, A., Thepenier, V., Martin, J.C., Chang, C., Rahman, A., Guen, N.S.-L., Braudeau, C., Abidi, A., David, G., Malard, F., Takoudju, C., Martinet, B., Gérard, N., Neveu, I., Neunlist, M., Coron, E., MacDonald, T.T., Desreumaux, P., Mai, H.-L., Le Bas-Bernardet, S., Mosnier, J.-F., Merad, M., Josien, R., Brouard, S., Soulillou, J.-P., Blancho, G., Bourreille, A., Naveilhan, P.*, Vanhove, B.*, Poirier, N.*, 2019. IL-7 receptor influences anti-TNF responsiveness and T cell gut homing in inflammatory bowel disease. J. Clin. Invest. 130. Link

 

Kermarrec, L., Durand, T., Gonzales, J., Pabois, J., Hulin, P., Neunlist, M., Neveu, I., Naveilhan, P., 2018. Rat enteric glial cells express novel isoforms of Interleukine-7 regulated during inflammation. Neurogastroenterol. Motil. e13467. Link

 

Pochard, C., Coquenlorge, S., Freyssinet, M., Naveilhan, P., Bourreille, A., Neunlist, M., Rolli-Derkinderen, M., 2018. The multiple faces of inflammatory enteric glial cells: is Crohn’s disease a gliopathy? Am. J. Physiol. Gastrointest. Liver Physiol. Link

 

Kermarrec, L., Durand, T., Neunlist, M., Naveilhan, P., Neveu, I., 2016. Enteric glial cells have specific immunosuppressive properties. J. Neuroimmunol. 295–296, 79–83. Link

bottom of page