Plan du site

2016 - Réalisé par ScientiWeb              Mentions légales

Pathologies digestives, inflammatoires et motrices

Axe 1

Remodelage de l'UNGE (Unité Neuro-Glio-Epithéliale) dans les pathologies motrices (stress, iléus post-opératoire)

« Evaluation du stress systémique et de ses médiateurs, les hormones glucocorticoïdes, sur le système nerveux entérique»
« Evaluation de l'iléus post-opératoire sur le système nerveux entérique»
Mes projets de recherche en 1 image ...

Les effets des glucocorticoïdes dans le système nerveux central sont bien décryptés, notamment sur le contrôle de l’humeur ou sur les processus mnésiques (Mc Even 2007 ; Groeneweg 2012). En revanche, leurs rôles au sein du système nerveux entérique (SNE) sont peu décrits, alors que pourtant, les patients dépourvus d’hormones glucocorticoïdes (par insuffisance surrénalienne primaire ou secondaire) présentent douleurs abdominales et diarrhées (Sharma ST et al, 2015). A travers l’étude des médiateurs systémiques que sont le cortisol (chez l’homme) et la corticostérone (dans les modèles murins), l’objectif de notre équipe est de préciser le rôle des corticostéroïdes sur le SNE et sur son environnement en condition physiologique et pathologique (syndrôme de l’intestin irritable, insuffisance surrénalienne primaire ou secondaire). En conditions physiologiques chez des ratons, nous avons montré que les récepteurs GR aux glucocorticoïdes sont constitutivement exprimés par certains neurones du SNE, et que, parallèlement à une élévation de la corticostéronémie et de la perméabilité intestinale, le stress pourrait en moduler l’expression (cf figure ci-dessous, données non publiées). Nous disposons ainsi d’un modèle animal permettant d’évaluer finement l’effet d’un stress systémique sur le SNE.

Présentation du projet

Figure: Expression de la LPGDS dans les neurones (Hu) du système nerveux entérique 
Figure: Expression des récepteurs GR à la corticostérone dans les neurones (Hu) du système nerveux entériques dans un modèle de ratons Sprague Dawley (J21) contrôles et stressés (WAS 2h)

Chercheurs / Cliniciens

Kalyane Bach-Ngohou

 

+33 2 40 08 40 05

kalyane.bach@chu-nantes.fr

Emmanuel Coron

 

+33 2 40 08 30 97

emmanuel.coron@chu-nantes.fr

Damien Masson

 

+33 2 40 08 40 08

dmasson@chu-nantes.fr

Stanislas Bruley Des Varannes

 

+33 2 40 08 33 06

stanislas.bruleydesvarannes@chu-nantes.fr

Michel Neunlist

 

+33 2 40 41 28 44

michel.neunlist@univ-nantes.fr

Aurelien Venara.jpg

Aurélien Vénara

 

+33 2 40 41 

auvenara@yahoo.fr

ITA / Etudiants

Anne Bessard.jpg

Anne Bessard

 

+33 2 40 41 29 50

anne.bessard@univ-nantes.fr

Néant.jpg

Camille Gautier

 

+33 2 40 41 29 74 

camillegautier28@gmail.com

"Impact du stress sur la motricité à travers le système nerveux entérique"

Publications

Le Loupp AG, Bach-Ngohou K, Bourreille A, Boudin H, Rolli-Derkinderen M, Denis MG, Neunlist M, Masson D. Activation of the prostaglandin D2 metabolic pathway in Crohn's disease: involvement of the enteric nervous system. BMC Gastroenterol. 2015 Sep 4;15:112. doi: 10.1186/s12876-015-0338-7

Bach-Ngohou K, Mahé MM, Aubert P, Abdo H, Boni S, Bourreille A, Denis MG, Lardeux B, Neunlist M, Masson D. Enteric glia modulate epithelial cell proliferation and differentiation through 15-deoxy-12,14-prostaglandin J2. J Physiol. 2010 Jul 15;588(Pt 14):2533-44. doi: 10.1113/jphysiol.2010.188409

Abdo H, Derkinderen P, Gomes P, Chevalier J, Aubert P, Masson D, Galmiche JP, Vanden Berghe P, Neunlist M, Lardeux B. Enteric glial cells protect neurons from oxidative stress in part via reduced glutathione. FASEB J. 2010 Apr;24(4):1082-94. doi: 10.1096/fj.09-139519

Please reload