Plan du site

2016 - Réalisé par ScientiWeb              Mentions légales

Pathologies digestives, inflammatoires et motrices

Axe 1

Remodelage et rôle du SNE dans les dysfonctions de la barrière intestinale au cours des MICI

« Caractérisation des cellules gliales entériques comme nouvel acteur du développement des MICI : compréhension des mécanismes physiopathologiques et identification de cibles d’intérêt thérapeutiques»
Mon projet de recherche en 1 image ...

Les maladies inflammatoires chroniques intestinales (MICI), maladie de Crohn (MC) et recto-colite hémorragique (RCH), sont des pathologies d'origine multifactorielle associant facteurs environnementaux et génétiques. La barrière épithéliale intestinale (BEI) a émergé comme un nouvel acteur dans la physiopathologie des MICI et les approches visant à améliorer sa résistance et sa réparation représentent de nouveaux objectifs thérapeutiques. Les cellules gliales entériques (CGE) sont un composant cellulaire clé du microenvironnement de la BEI. Elles diminuent sa perméabilité, renforcent sa résistance et favorisent sa cicatrisation en libérant des médiateurs gliaux qui vont agir directement sur la BEI.  Nos récents travaux montrent que des CGE isolées de patients atteints de MC ont perdu leur capacité à diminuer la perméabilité de la BEI ainsi que leur capacité à favoriser sa réparation. L’analyse du secrétome de ces CGE humaines pathologiques a montré une diminution de la production d’eicosanoïdes responsables des effets des CGE sur la BEI, le 11bPGF2a et le 15-HETE.

Notre projet a quatre objectifs principaux :

                1 - la caractérisation des altérations des CGE de patients atteint de MC et de RCH

                2 - la validation in vitro et in vivo de l’impact du déficit en eicosanoïdes gliaux

                3 - l’évaluation in vivo du potentiel bénéfique des eicosanoïdes sur la BEI

                4 - l’identification des cibles moléculaires des eicosanoïdes dans les cellules épithéliales intestinales.

Présentation du projet

Figure: Les cellules gliales entériques humaines expriment et produisent l'Il6 (Marquage en rouge)

Chercheurs / Cliniciens

Malvyne Rolli-Derkinderen

 

+33 2 40 41 29 74

Malvyne.Derkinderen@univ-nantes.fr

Arnaud Bourreille

 

+33 2 40 08 31 52

arnaud.bourreille@chu-nantes.fr

Mathurin Flamant

 

+33 2 40 08 31 52

mathurin.flamant@chu-nantes.fr

Guillaume Meurette

 

+33 2 40 08 31 52

guillaume.meurette@univ-nantes.fr

ITA / Etudiants

Emilie Durieu

+33 2 40 41 29 50

emilie.durieu@univ-nantes.fr

amélie Lé.jpg

"Étude de l'impact de changement du microbiote intestinal sur les dysfonctions des barrières dans un modèle murin de colite."

Amélie Lé

+33 2 40 41 11 06

amelie.le67@gmail.com

Publications

Pochard C, Coquenlorge S, Freyssinet M, Naveilhan P, Bourreille A, Neunlist M, Rolli-Derkinderen M. The multiple faces of inflammatory enteric glial cells: is Crohn's disease a gliopathy? Am J Physiol Gastrointest Liver Physiol. 2018 Mar 8. doi: 10.1152/ajpgi.00016.2018

Pochard C, Leclair-Visonneau L, Coron E, Neunlist M, Rolli-Derkinderen M, Derkinderen P. Cyclooxygenase 2 is upregulated in the gastrointestinal tract in Parkinson's disease. Mov Disord. 2018 Mar;33(3):493-494.

Soufflet F, Biraud M, Rolli-Derkinderen M, Lardeux B, Trang C, Coron E, Bruley des Varannes S, Bourreille A, Neunlist M. Modulation of VIPergic phenotype of enteric neurons by colonic biopsy supernatants from patients with inflammatory bowel diseases: Involvement of IL-6 in Crohn's disease. Neurogastroenterol Motil. 2018 Feb;30(2).

Please reload